picto-energie-couleur Énergies

Le Maroc lance son programme de mosquées vertes

Le 30 Nov 2016 à 17h30

A l’occasion de la COP22 qui s’est tenue à Marrakech début novembre 2016, le Maroc lance son programme de mosquées vertes. Il s’agit d’équiper toutes les mosquées du pays en panneaux solaires pour une énergie plus propre.

Au cœur de Marrakech, à deux pas du souk emblématique de la célèbre place Jemaa el-Fna, un des joyaux de la cité impériale, la mosquée de la Koutoubia. Un des plus beaux sites touristiques du Maroc mais surtout un lieu de culte qui tranche avec l’agitation d’une métropole où vivent aujourd’hui près d’un million d’habitants.

Dans cet édifice érigé par l’une des premières dynasties berbères, ce sont les mêmes gestes depuis 900 ans : Avant l’appel à la prière, l’assistant du muezzin ouvre et prépare la mosquée tous les jours. Près d’un millénaire où rien ne semble avoir bougé ; en apparence seulement car la Koutoubia est désormais une mosquée verte.

Muezzin de la Koutoubia : "Ce sont des panneaux solaires, ils donnent de l’électricité à la mosquée. Cela nous permet aussi d’avoir de l’eau chaude pour faire nos ablutions. Ca permet de développer l’énergie solaire et de prendre soin de l’environnement."

Hassan Alaoui – Responsable de la mosquée de la Koutoubia : "La mosquée a été construite au XIIe siècle par le roi de la dynastie Almohade et elle est devenue lumineuse grâce à l’énergie solaire. Nous avons souhaité avoir un environnement propre pour les futures générations."

Les jours de grande affluence, jusqu’à 10 000 personnes viennent prier ici. La mue de la mosquée n’est pas passé inaperçue.

400 mosquées devraient bientôt profiter du même programme d’électrification solaire que la Koutoubia. Un programme voulu par le roi Mohamed VI qui souhaite à terme électrifier ainsi les 50 000 mosquées du pays. S’il s’agit, bien sûr, d’éviter la consommation d’énergie fossile dans ces lieux publics, l’objectif des autorités est surtout de sensibiliser les Marocains jusqu’aux plus modestes à l’usage des énergies renouvelables grâce aux mosquées vertes.