picto-energie-couleur Énergies

Brooklyn Microgrid : un micro réseau qui repense l’accès à l’énergie

Le 23 Nov 2016 à 18h06

Dans ce quartier de Brooklyn, l’énergie est créée et consommée localement. Une autre façon de concevoir l’autosuffisance énergétique et de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique.

Lawrence Orsini -  PDG de LO3 / Cofondateur de Brooklyn Micro Grid

Ici à Brooklyn, les conditions sont uniques. Nous sommes au sein d’une communauté industrielle et commerciale, dans laquelle il y a des usines qui emploient des habitants de Brooklyn.

Nous avons des entreprises commerciales, des entrepôts. Il y a un bon nombre d’entreprises qui produisent et fabriquent ici, à Brooklyn même. Il y a des entreprises de ventes au détail, des restaurants, des entreprises de services aussi… Et d’un autre côté, il y a les habitants eux-mêmes, qui vont des gens les plus pauvres qui vivent dans des cités HLM, jusqu’aux habitants aisés qui vivent aux abords du parc municipal. Il y a donc une grande diversité au sein de cette collectivité, qui permet d’étudier comment des personnes très différentes pensent leur rapport à l’énergie.

Donc en choisissant de nous implanter à Brooklyn, on a pu se concentrer sur la recherche d’un business model qui implique la participation des gens dans le développement et les changements de l’industrie des énergies. Pour commencer à penser autrement notre relation à l’énergie, ré-apprendre à l’utiliser, à savoir d’où elle vient, qui la produit, quel est son impact sur la communauté ? Si elle est produite par la collectivité peut-être que ses bénéfices peuvent revenir à la collectivité, plutôt que de profiter à un producteur lointain…

Eric Frumin - Brooklyn Micro Grid Resident

Ce qu’on voit ici c’est une installation standard de panneaux solaires pour ce quartier. Il s’agit de vingt panneaux solaires fabriqués par l’entreprise SunPower. Ils produisent l’énergie dont nous avons besoin pour les deux tiers des quatre étages de notre immeuble. Il y a six personnes qui vivent dans cet immeuble, et donc cette installation produit les deux tiers des besoins de l’immeuble. Bien sûr pas pendant la nuit ni seulement de temps en temps pendant l’année, mais sur une durée globale annuelle, ce qui en gros permet de rembourser l’investissement sur sept ans.

Un auto-financement qui offre ensuite une énergie gratuite pour toute la durée de vie de l’installation, donc ça été très profitable. Mais le plus profitable, a été de redistribuer cet apport aux autres habitants de ce quartier, qui a été le premier à s’équiper de ce genre d’installation et a ouvert la voie à d’autres quartiers qui se sont équipés depuis. Ce qui nous permet de contribuer au combat contre le réchauffement climatique, et de créer un modèle de propriété et de distribution collective d’énergie.

L’étape suivante avec le microgrid consiste à trouver les moyens de propager l’installation d’unités solaires résidentielles au-delà de ce quartier.

Bob Sauchelli - Brooklyn Micro Grid Resident

Ce qui est très intéressant avec le micro réseau de Brooklyn, c’est que j’ai pu rejoindre une communauté virtuelle de producteurs d’énergie, qui produisent à partir de ressources renouvelables. Et ils produisent cette énergie ici même dans mon quartier. Donc je peux consommer leur production directement ici, dans ma maison. Je suis désormais en relation directe avec Eric, mon voisin d’en face, qui a installé des panneaux solaires sur son toit. Eric et moi sommes virtuellement connectés au micro réseau de Brooklyn, grâce auquel je peux lui acheter l’énergie renouvelable qu’il produit depuis le toit de sa maison. Et je peux en profiter chez moi…

Il y a deux composants qui agissent, le premier est la production d’énergie renouvelable locale qui permet de profiter d’un air plus propre dans le quartier. Je redistribue mon argent dans le quartier plutôt que de le donner à une entreprise qui se situe à des centaines de kilomètres d’ici. Donc mon voisin récupère l’argent que je lui donne tous les mois. Dix ou quinze dollars, ce qui n’est pas beaucoup.

Mais qui philosophiquement m’engage à soutenir l’économie locale, et lui même redistribue cet argent en le dépensant dans des magasins locaux. L’autre élément de ce dispositif est que j'encourage la construction d’autres unités de production d’énergies renouvelables dans mon quartier. Ainsi il y a maintenant des gens dont le travail consiste à installer ces dispositifs.

Cela crée un développement économique positif au sein de notre collectivité et nous fait bénéficier des avantages environnementaux dans notre quartier.