picto-energie-couleur Énergies

La quotidienne de l'énergie du 19 mai

Le 19 Mai 2017 à 11h58

Retrouvez votre synthèse quotidienne de l'actualité énergétique, en France et dans le monde !

ENERGIE & ENVIRONNEMENT | INTERNATIONAL

> COURS DU PETROLE. Légère hausse. Le prix du baril de « light sweet crude » (WTI) a gagné 28 cents à 49,35 dollars sur le contrat de livraison en juin au New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le cours du Baril de Brent de la mer du Nord a augmenté de 30 cents à 52,51 dollars sur le contrat pour livraison en juillet à l’Intercontinental Exchange (ICE). « L'incertitude autour du gouvernement américain limite les effets de bons chiffres sur les réserves hier », le Département de l'Energie (DoE) ayant annoncé un net recul des stocks de brut aux Etats-Unis, a résumé Mike Lynch, de SEER. (AFP)

> RUSSIE/ARABIE SAOUDITE. Le dirigeant de Rosneft appelle à plus de coopération pour stabiliser les marchés. La Russie et l’Arabie Saoudite se sont prononcées cette semaine en faveur d’une extension des coupes de production jusqu’en mars 2018, décision à prendre le 25 mai prochain à Vienne lors d’une réunion des membres de l’Opep. Igor Sechin, le dirigeant de Rosneft, a déclaré hier que les pays producteurs devraient plutôt discuter d’un moyen pour effectuer une « transition en douceur » et éviter que les marchés s’effondrent lorsque l’accord de coupe expirera. (Financial Times)

 > NIGERIA. Huit personnes enlevées dans la région du Delta. Quatre responsables d’une entreprise de sous-traitance pétrolière nigériane et quatre chefs de village ont été enlevés par des rebelles près du hub pétrolier de Warri dans le delta du Niger. Depuis 2016, la région est le théâtre d’une résurgence des attaques contre les infrastructures pétrolières et enlèvements contre rançons. Selon le gouvernement, ces perturbations réduisent la production d’un million de barils par jour. (AFP)

> INDONESIE. ENI lance la production sur le site gazier Jangkrik. ENI a annoncé dans un communiqué du 15 mai le lancement de la production gazière de deux champs du projet Jangkrik, situés dans les eaux profondes du droit de Makassar. La production atteint 83 000 barils équivalent pétrole par jour et va contribuer à la fois à l’approvisionnement du marché domestique, et à l’export sous forme de gaz naturel liquéfié (GNL). (Le Bulletin de l’Industrie Pétrolière)

> HALLIBURTON. Le PDG du groupe, Dave Lesar, quittera ses fonctions le 1er juin. Il restera président exécutif d’Halliburton jusqu’en décembre 2018. David Lesar sera remplacé à la tête du groupe par Jeff Miller, son adjoint de longue date et membre du conseil d’administration. Sa première tâche sera de renégocier à la hausse les contrats avec les producteurs de pétrole alors que les revenus d’Halliburton ont chuté de 33% l’an passé à 15,9 milliards de dollars, une des conséquences de la chute des prix du pétrole. (Reuters)

> ROYAUME-UNI. Début du démantèlement du champ de Brent de la plateforme Brent Delta. Les travaux devraient pendre 12 à 18 mois. La structure de 24 200 tonnes a été transportée sur le chantier naval d’Able Seaton où elle sera recyclée « à plus de 97% » selon Shell. Le groupe prévoit en revanche d’abandonner les trois piliers de béton au fond de la mer, ce qui inquiète les organisations environnementales. Selon la fédération patronale de l’offshore, Oil & Gas UK, plus de 100 plateformes et 7 500 km de pipelines devront être démantelés dans les dix prochaines années pour 1,8 milliard de livres par an en moyenne. (Bulletin de l’Industrie Pétrolière)

> VOLKSWAGEN. L’enquête se rapproche des dirigeants. Le parquet de Stuttgart a annoncé que le PDG de Volkswagen, Matthias Müller, est accusé de manipulation de marché dans le cadre du « dieselgate ». Hans Dieter Pötsch, le président du conseil de surveillance, et son ancien PDG, Martin Winterkorn, ont tous deux été mis en examen. Le constructeur continue d’affirmer que ses dirigeants n’ont joué aucun rôle dans la fraude mais des emails et des notes internes à la compagnie, qui ont été passées en revue par le New York Times, indiquent que les ingénieurs demandaient depuis le début l’aval de la direction pour déployer le logiciel illégal. (New York Times, Le Monde)

> CLIMAT. 79 Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique affirment aux côtés de l’UE que l’accord de Paris est « irréversible et non négociable ». Le commissaire européen Arias Canete a déclaré : « Aujourd’hui plus que jamais, l’Europe se tient aux côtés de ses partenaires de long-terme les plus vulnérables face au changement climatique ». Ils ont appelé d’autres pays à faire de même alors que les Etats-Unis envisagent actuellement de se retirer de l’accord. (La Croix, The Independent)

> RUSSIE. Le gouvernement modifie ses prévisions budgétaires en vue de l’extension de l’accord de l’Opep. Le ministère russe des Finances a annoncé avoir modifié ses prévisions budgétaires pour l’année 2017 et prévoit une hausse de ses ressources. Cette modification traduit des intentions de la Russie à couper sa production pour gonfler les cours du pétrole, contre l’avis des grandes compagnies pétrolières russes. (Le Bulletin de l’Industrie Pétrolière)

ENERGIE & ENVIRONNEMENT | FRANCE

> BURE. Une nouvelle avancée vers l’enfouissement des déchets nucléaires. Le conseil municipal de Mandres-en-Barrois, dans la Meuse, a voté hier soir la cession d'une forêt désignée par l'Agence nationale de gestion des déchets nucléaires (Andra) pour accueillir le projet d'enfouissement de déchets Cigéo, a indiqué la préfecture. Une centaine de militants ont protesté dans le

> PROCES AZF. L’ancien directeur du site condamné à trois ans de prison avec sursis. Quinze ans après l'explosion qui avait fait 29 morts et de nombreux blessés à Toulouse, l'ancien directeur du site de l'usine chimique, Serge Biechlin, a été condamné à trois ans de prison avec sursis et à une amende de 45 000 euros pour « homicide et blessure involontaire » et pour « destruction de bien ». La société Grande Paroisse, filiale du groupe Total, reçoit une amende de 225 000 euros. (AFP, Reuters, La Tribune, Le Figaro)