picto-energie-couleur Énergies

La quotidienne de l'énergie du 13 septembre

Le 13 Sep 2017 à 11h38

Retrouvez votre synthèse quotidienne de l'actualité énergétique, en France et dans le monde !

ENERGIE & ENVIRONNEMENT | INTERNATIONAL

> COURS DU PETROLE. Hausse des cours. Le prix du baril de « light sweet crude » (WTI) a gagné 16 cents à 48,23 dollars sur le contrat de livraison en octobre au New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le cours du baril de Brent de la mer du Nord a pris 43 cents à 54,27 dollars sur le contrat pour livraison en novembre à l’Intercontinental Exchange (ICE). (AFP)

> OPEP. Le cartel affirme avoir réduit sa production de pétrole en août. L’Opep annonce dans son dernier rapport publié mardi avoir atteint une production de 32,755 millions de barils par jour en août, soit un peu moins que les 32,834 millions de barils extraits en juillet. Ce recul est principalement dû à une chute de la production libyenne de 112 300 barils par jour, alors que des affrontements armés ont empêché le pays d'extraire du pétrole le mois dernier. Mais les productions de l'Arabie saoudite, de l'Irak et, dans une moindre mesure, de l'Iran s'inscrivent également en baisse. (AFP)

> OPEP. L’estimation de la demande des clients du cartel est relevée pour 2018. Dans son rapport mensuel publié mardi, l’Opep estime que la demande mondiale pour son pétrole atteindra 32,83 millions de barils par jour (bpj) l'an prochain, soit 410 000 de plus que sa précédente prévision. Le cartel entrevoit plusieurs signes de rééquilibrage du marché, dont une baisse des stocks, pour l'année prochaine. (AFP, La Tribune)

> CONGO. Le parc des Virunga, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, de nouveau ouvert aux pétroliers. Trois ans après la fermeture du parc Virunga à l’exploitation pétrolière, Africa Energy Intelligence révèle que le gouvernement congolais continue d’attribuer des blocs pétroliers aux industriels. La Société nationale des hydrocarbures du Congo (Sonahydro) a signé un « accord de principe » pour réattribuer le permis retiré en 2014 à Oil Quest International, filiale de Oil Quest Holdings. (La Libre Belgique)

> GRECE. Pollution à Salamine par le naufrage d’un navire pétrolier. Le sud de l'île grecque de Salamine, près d'Athènes, a été touché mardi par une pollution au mazout causée par un bateau de transport d'hydrocarbures contenant environ 2 200 tonnes de carburant, qui a coulé ce week-end, ont indiqué mardi les garde-côtes grecs. Des plongeurs ont réussi mardi à colmater la brèche. « La coque est maintenant sécurisée, et la société a soumis un plan pour commencer à drainer le carburant restant », a déclaré à l'AFP une porte-parole des garde-côtes. (AFP)

> ETUDE. Le nucléaire est de plus en plus concurrencé par les énergies vertes. Un rapport sur l'état de l'industrie nucléaire présenté mardi pointe les écarts de croissance des sources de production d'électricité décarbonée. Les investissements consacrés au développement de l'énergie solaire et éolienne dans le monde dépassent désormais de très loin les nouvelles capacités installées nucléaires : mises en cause, la baisse des coûts des énergies renouvelables et les difficultés des grands acteurs historiques du nucléaire (Areva et Westinghouse). Une tendance qui devrait se poursuivre, estiment les auteurs du rapport. (Les Echos)

> DOWDUPONT. Le groupe réorganise sa scission. Né de la fusion entre Dow Chemical et DuPont, DowDuPont va modifier la répartition des activités au sein des trois pôles qu'il va créer. Le groupe devait se scinder en trois sociétés spécialisées dans les sciences des matériaux, les produits de spécialités et les semences. DowDuPont entend désormais regrouper certaines activités liées aux sciences des matériaux, au sein du pôle produits de spécialités. Ces activités représentent un chiffre d'affaires annuel de 8 milliards de dollars. (The Wall Street Journal, Les Echos, The Times)

> AMEC / WOODGROUP. L’autorité de la concurrence britannique (CMA) approuve la fusion d’Amec Foster Wheeler et de Wood Group, suite à la proposition d’Amec de vendre  son capital dans le domaine gazier et pétrolier dans la Mer du Nord. La vente de ses activités offshore assurerait des offres soumises à la concurrence, une opération qui lève les inquiétudes de la CMA sur dominance du marché qu’aurait bénéficié le groupe fusionné. (The Times)

> POLLUTION. L’agence de surveillance de la qualité de l’air de San Francisco pourrait punir le consulat russe. L’agence indique que le consulat a brûlé des déchets sans permission. De la fumée noire a été vue sortant du bâtiment le 1er septembre, un jour avant la fermeture du consulat russe sur ordre américain en réaction à la réduction du personnel diplomatique américain en Russie. Certains médias affirment que les diplomates russes ont brûlé des documents avant de quitter les lieux. (themoscowtimes.com)

ENERGIE & ENVIRONNEMENT | FRANCE

> DIESEL. L’augmentation de la fiscalité du diesel donne lieu à de vives critiques. Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a annoncé lundi que la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) allait augmenter de 2,6 centimes par litre de gazole, chaque année pendant quatre ans. « Depuis longtemps, nous avons été favorables à un rééquilibrage de la fiscalité essence/diesel. En revanche, on aurait pu plutôt le faire en abaissant celle de l'essence vers le diesel que le contraire qui pèse plus sur le pouvoir d'achat des ménages », commente une porte-parole de l'Union française des industries pétrolières (UFIP). (AFP, La Croix)