picto-energie-couleur Énergies

La quotidienne de l'énergie du 21 avril

Le 21 Avr 2017 à 11h46

Retrouvez votre synthèse quotidienne de l'actualité énergétique, en France et dans le monde !

ÉNERGIE & ENVIRONNEMENT | INTERNATIONAL

> COURS DU PÉTROLE. Stabilisation des cours. Le prix du baril de « light sweet crude » (WTI) a cédé 17 cents à 50,27 dollars sur le contrat de livraison en mai au New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le cours du Baril de Brent de la mer du Nord a pris 6 cents à 52,99 dollars sur le contrat pour livraison en juin à l’Intercontinental Exchange (ICE). « Le pétrole essaie de se remettre de la raclée de la veille mais les craintes de surabondance sont toujours là », écrit Matt Smith de Clipperdata. (AFP)

> PAYS-BAS. L’exploitation de gaz naturel liquéfié (GNL) à l’origine de séismes. La justice néerlandaise a ouvert une enquête pénale contre le groupe NAM exploitant le gisement de GNL à Groningue qui a entrainé des séismes entre 1993 et 2015. Ces séismes auraient créé de nombreux dégâts matériels décrits comme « potentiellement mortels ». La cour d’Arnhem-Leeuwarden a décidé d’invalider une décision gouvernementale de ne pas mener d’investigations pénales au motif que cela relevait du civil. (The Independent)

> ROYAUME-UNI. Un document sur les subventions perçues par les industriels fuite et fait scandale. Greenpeace et Private Eye magazine ont mis la main sur un document officiel chiffrant la totalité des subventions publiques reçues par les entreprises d’énergie fossiles. Le document fait état d’un montant de 6,9 milliards de livres donnés à des compagnies pétrolières et gazières à travers un programme pour soutenir l’exportation depuis l’année 2000. Le gouvernement conservateur, de coalition avec les libéraux, a signé un accord de 4,8 milliards de livres de subventions en 2010. En comparaison, les énergies vertes n’ont reçu que 39 millions de livres de subventions depuis 2012. (The Independent)

> OPEC. Un accord qui se ficèle. Le ministre de l’Energie saoudien Khalid al-Falih s’est exprimé lors d’une conférence à Abu Dhabi hier dans la journée et a assuré que les 13 membres de l’OPEC vont renouveler l’accord de coupe de production pour le deuxième semestre de 2017. Le ministre a affirmé que les membres se sont entendus sur un accord préliminaire. Certains membres font encore part de leurs inquiétudes puisqu’une coupe prolongée dans la production de pétrole pourrait encourager les producteurs de schiste américains à booster leur production dans les mois à venir. (The Wall Street Journal)

> CHINE. A l’assaut du marché mondial. The Wall Street Journal publie un bilan de la croissance des entreprises pétrolières chinoises et de la demande de produits pétroliers. Selon un rapport annuel de l’énergie mondiale de BP, la capacité de raffinage de la Chine a triplé durant l’année 2015 et s’établit à 20% supérieure à la demande interne. Le major China National Petroleum prévoit d’augmenter ses capacités de production de 5 % en 2017 et de renforcer ses exports nets de diesel de 55 %. (The Wall Street Journal)

> VOITURE ÉLECTRIQUE. Un think tank alerte des coupures de courant à venir. Selon le think tank anglais Green Alliance, le réseau électrique britannique n’est absolument pas préparé à une augmentation de la consommation d’électricité accompagnant la hausse des ventes de véhicules électriques. Il est estimé que 4,6 millions de véhicules pourraient être en circulation d’ici 2025 au Royaume-Uni. Green Alliance appelle le gouvernement à établir un plan afin d’assurer les chargements des véhicules électriques sans menacer les consommateurs de coupures. (The Times)